+33 (1) 85 09 04 10 contact@19cotecour.fr

Les 5 et 6 décembre, le 19 Côté Cour a présenté, dans le cadre de son nouveau rendez-vous 19 Pop Up Store, 30 jeunes créateurs dans de multiples filières : textile & tissage, reliure, joaillerie, céramique, sculpture, objets design & mobilier, luminaires… Une réussite pour cette première édition !
De nombreux visiteurs se sont déplacés jusqu’au 19 pour découvrir les créations ; ils ont apprécié les savoir-faire, la qualité ainsi que la diversité des productions.

Le 19/20 de France 3 a consacré un reportage sur les boutiques éphémères avec quelques images au 19 ! (06/12/15)

Retour en images sur le week-end /

• AVEC LES CRÉATIONS DE •

Wiebke Aumann (luminaire) • Julie Auzillon (reliure) • Armel Barraud (fil & dentelle) • Emilie Braun (sculpture) • Cabanesdesign (micro-architectures) • Marie Charpentier (bijoux) • Amandine Chauvin (décoration) • Pauline Ciocca (bijoux) • Anne-Laure Coullomb (tissage) • Janeth Cousin (céramique) • Vincent Crog (illustration) • Félix Deboisseuil (sculpture) • Clément Diaz (mobilier) • Atelier DREIECK (reliure) • Éditions du Trainailleur (illustration) • Faustine (luminaire) • Lou Force (luminaire) • Fra-Joséphine (textile) • Yolaine Giret (bijoux)• Raphaël Groëlly (textile) • ALIX LOCA (bijoux & objets) • Alice Mabileau (bijoux & objets) • OA CREATION (mobilier) • Obag’ (accessoire vin) • Réjean (céramique) • Mathilde Salaün (bijoux) • Natalie Sanzache (luminaire) • Camille Sultra del Galy (illustration) • David Tellier (coutellerie) • Zoïa (textile)

/////////////////

 

Zoïa (textile)

 

C’est autour du fil que Zoé Caugant développe son terrain d’expérimentation textile. Oscillant entre broderie, crochet, tricot ou tissage, elle développe un univers authentique où la main tient le premier rôle. Inspirée depuis l’enfance par l’artisanat populaire et traditionnel des régions telles que les Balkans, la Scandinavie, l’Asie ou l’Amérique du sud, Zoé s’attache à transporter son savoir-faire dans un mode d’utilisation contemporain et proche de chacun.

 

Julie Auzillon (reliure)

 

Formée à l’école Estienne, Julie Auzillon s’est progressivement détachée de la reliure traditionnelle en cuir pour se spécialiser dans des structures inspirées de reliures ancestrales qu’elle se réapproprie dans de nouvelles créations, détournant ou accentuant les éléments fonctionnels du livre. Ses reliures de création sont majoritairement en papier, matériau qu’elle affectionne tout particulièrement.Depuis dix ans, son travail a progressivement évolué et elle collabore régulièrement avec des artistes pour la mise en forme et en valeur de leurs projets (dessins, photos, livres d’artistes…). Sa démarche créative est résolument contemporaine et novatrice dans un microcosme où il est parfois difficile de s’émanciper d’une technique et d’une tradition séculaires.

 

Armel Barraud (fil & dentelle)

 

Armel Barraud a suivi ses études aux Arts Appliqués et à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris, où elle s’est spécialisée dans la section de film d’animation, en axant sa recherche plastique sur la réalisation de trames et maillages. Elle a ensuite appris la technique de la dentelle aux fuseaux, au Portugal à Vila do Conde, auprès d’artisans.

 

Yolaine Giret (bijoux)

 

Yolaine Giret propose une large gamme de bijoux en véritable porcelaine de Limoges, dans un style raffiné évoquant les années Art Nouveau et Art Déco. Elle réalise chaque bijou à la main, dans son atelier parisien, en pièce unique ou petite série.

 

Anne-Laure Coullomb (tissage)

 

Son travail de tissage s’inscrit dans le respect du savoir-faire traditionnel auquel Anne-Laure apporte expérimentation et innovation, tant dans l’approche technique que dans la manière de vivre le textile, me permettant de créer des pièces uniques, des œuvres exclusives. Elle se sert des possibilités qu’offre la technique pour la prolonger et la transcender vers des matières oniriques, des histoires sensorielles. Ce qui l’anime, donner de la matière à l’émotion, expérimenter des sensations, faire émerger «le merveilleux» des entrelacs de fils.

 

Faustine (luminaire)

 

La couleur, voici la préoccupation principale de cette designer. Faustine la travaille sous toutes ses facettes avec le crochet comme technique de prédilection. Le fil se fait volume texturé et surface chromatique. Son design raffiné met en valeur la matière, tout en jouant des apparences, aussi bien par la lumière, que par des éléments modulables. Un design travaillé, à l’apparence simple et joyeuse.

 

Éditions du Trainailleur (illustration)

 

Créées en 2013, à cheval entre Strasbourg et Bagnolet, les Éditions du Trainailleur dessinent, impriment et diffusent livres, affiches, jeux… Tous ces objets de différentes tailles sont fabriqués artisanalement, grâce aux techniques d’estampes les plus diverses et salissantes. Sérigraphies, gravures, objets en terre, le Trainailleur met la main dans tous les pots. La confection des livres est entièrement réalisée à la main, de l’impression à la reliure. Ayant la maîtrise de nos moyens de productions, le Tranailleur crée des objets à toucher, manipuler, déplier et assembler, lire et regarder.

 

ALIX LOCA (bijoux & objets)

 

Pensée comme un cabinet de curiosités, cette collection d’objets créée derrière le nom Alix Loca s’articule autour de personnages à la fois cyniques et poétiques, muets et grossiers. A mi-chemin entre sculpture et objet, la variation des supports révèle la volonté de faire vivre dans l’espace un imaginaire très personnel né du dessin, première étape du processus créatif.

 

OA CREATION (mobilier)

 

Depuis 2009, dans son atelier de Malakoff, où se mêlent graphistes, photographes, illustrateurs et model maker, c’est sous le nom d’OA CRÉATION qu’Agathe Occhipinti s’exerce avec passion à designer et réaliser, à partir d’une feuille d’acier, un mobilier aux lignes sobres et contemporaines inspiré des années 50. La perfection du piétement « compas » de Prouvé et Friso Kramer détermine sa ligne de départ. Travailler sur ce profilé triangulaire et surtout le détourner, que ce pied devienne l’objet. Qu’il soit un piétement de console ou d’une table basse et pourquoi pas un objet lumineux.

 

Réjean (céramique) par Séries Limitées

 

Designer diplômé de Créapole ESDI en 2010, Réjean a notamment collaboré avec le Designer Hilton McConnico et l’Artiste Fabrice Hyber. A mi-chemin entre poétique de l’objet et fantaisie mentale, sa démarche consiste à créer un paysage domestique au confort décalé, où l’ironie se frotte à l’onirisme.

 

Atelier DREIECK (reliure)

 

DREIECK est un lieu dédié au livre, un cabinet d’expérimentations et de créations où la tradition côtoie l’innovation. Toutes deux diplômées de l’école Estienne, elles ont travaillé dans différents ateliers de reliure et de restauration avant de se lancer dans l’aventure DREIECK. Depuis, l’atelier DREIECK propose des services sur-mesure de reliures traditionnelles et modernes, de restaurations, ainsi que de papeteries. Et des projets très variés :confection d’étuis pour des libraires, de livres d’artistes, de petites éditions, catalogues, books d’étudiants, livres d’or, albums photos, carnets, cours…

 

Natalie Sanzache (luminaire)

 

Passionnée par la lumière, Natalie Sanzache commence un travail de recherche sur les matières en mettant en application ses différents apprentissages. Très vite, elle quitte la voie classique pour aller vers sa propre interprétation. Attirée par les matériaux du BTP, elle les utilise comme mode d’expression. Elle mène de front deux pistes : le plâtre et le béton. Après une longue période de recherche (5 ans), elle aboutit à la dentelle de plâtre avec ses jeux de lumière et l’oeuf en béton avec ses effets de matière.

 

Cabanesdesign (micro-architectures)

 

Elodie Cabos crée des micro-architectures artisanales, écologiques, et en édition limitée pour rendre la vie plus belle, où chacun peut inventer son voyage avec pour seules limites celles de l’imagination. Ces « Folies » sont un maillon entre l’Homme et l’espace naturel. C’est aussi la revendication d’une démarche qui utilise des matériaux naturels, locaux, sans traitement, des savoir-faire ancestraux, et où l’écologie se définit par la simplicité, l’économie de moyen, et la création d’un exotisme de proximité.

 

Vincent Crog (illustration)

 

Vincent Croguennec vit et travaille à Saint-Denis depuis 2010.Il fait partie du collectif BRICHE FORAINE et s’épanouit au sein du Cabinet Patte-Pelu, atelier regroupant plasticiens, illustrateurs, graveurs, typographes, graphistes, créatrices de bijoux… Ses crayons le mènent sur les terrains de l’édition,du spectacle vivant, de l’animation, du documentaire et des nouvelles écritures multimédia.

 

Félix Deboisseuil (sculpture)

 

«Le monde des métaux est régi par des lois physiques et chimiques avec lesquelles il a toujours fallu jongler. Autant dans le monde artistique que celui du design ou des métiers d’art, la matière nous confronte à ses problèmes. Piochant dans des savoirs traditionnels, artisanaux ou industriels acquis au fil de mon parcours, je cherche, recherche ou imagine les solutions techniques. Tout ce qui s’est fait est à refaire, tout ce qui a été fait peut se refaire.»

 

Janeth Cousin (céramique)

 

Le travail de l’atelier explore la richesse graphique de monochromes ; plus que leur opposition c’est la relation étroite de deux couleurs qui par complémentarité donne vie à des formes tracées par la main. Le paysage urbain et la complexité de structures tissées par la nature sont les principales références sur lesquelles son travail graphique est axé. Les pièces sont façonnées en grès.

 

Raphaël Groëlly (textile) par Séries Limitées

 

Raphaël Groelly , né en 1988, vit et travaille à Paris. Diplômé en 2011 de l’ESDI Créapole (Ecole Supérieure de Design Industriel), il a collaboré avec le designer José Lévy pour la manu- facture nationale de Sèvres et la Gallery S.Bensimon, entre autres… Sa vision rationnelle et objective puise son inspiration dans la poésie, l’étrange, les mythes… Autant de sources de divagation qui stimulent sa créativité. Passionné par le design et l’art, ses objets sont ambivalents : l’usage de l’objet d’art s’inscrit dans une dimension architecturale, dans un environ- nement, un espace.

 

Obag’ (accessoire vin)

 

Obag’ est un habillage pour les Bag in Box (boisson en Cubi). Pratique et utile Obag’ s’utilise comme une gourde souple, il s’accroche facilement à l’aide de son œillet, se trans-porte à l’aide de sa bandoulière ou se pose sur son socle de présentation. Obag’ est en tissu, et, peut se décliner en toute matière souple et couleur.

 

Wiebke Aumann (luminaire)

 

Wiebke est chercheur, concepteur, créateur textile. Elle porte son regard sur l’art du feutre de laine. Ce non-tissé est un des premiers textiles et un des plus simples à fabriquer.Il ne requiert aucun outil : seulement la fibre, la chaleur, l’humidité et le mouvement. Le processus est simple, les composants élémentaires, et le tissu fascinant. À travers ses objets modelés, Wiebke défend une certaine image du feutre.Elle n’invente rien, elle actualise.

 

Emilie Braun (sculpture)

 

À toute fin poétique, du petit objet au décor de théâtre, Emilie Braun attaque volontiers le métal avec son chalumeau et sa scie circulaire. L’aspect brut de ses créations vous plonge dans des univers sensibles et étonnants.

 

Amandine Chauvin (décoration) par Séries Limitées

 

Aux cours de ses années de formation à l’ENSA Dijon, Amandine Chauvin a été de plus en plus attentive aux matières et aux processus de fabrication utilisés pour concevoir un produit.Elle a l’envie de créer plus qu’un simple mobilier, mais bien un produit qui émeut l’acquéreur. Le souhait d’amener un nouveau lien entre l’utilisateur et le produit afin qu’il le garde dans le temps, qu’il se lie à lui pour ce qu’il représente: le travail artisanal, le savoir-faire, le temps nécessaire à sa réalisation, la compréhension de sa fabrication, son caractère unique.

 

Marie Charpentier (bijoux)

 

A travers de précieuses cueillettes, photographies et dessins d’observation, Marie Charpentier s’approprie un répertoire foisonnant de formes et de textures. Ses collections s’inspirent des sous-bois, de ses rencontres fortuites au détour des rues avec des éléments végétaux et organiques… La rupture de coquilles d’oeufs ou de noisettes attire son attention sur l’aspect des différents morceaux collectés.La recherche d’analogies entre la matière organique et le métal guide ses expérimentations. Les feuilles d’argent se déploient au contact du marteau. Rompus à chaud, des fragments vacillent. Inattendues et délicates, les créations de Marie Charpentier parcourent naturellement le corps et le vêtement.

 

Camille Sultra del Galy (illustration)

 

Camille Sutra del Galy a suivi une formation en gravure, en illustration traditionnelle et en bande dessinée. Son thème de prédilection est le monde animal. Son travail s’inspire de contes, de légendes et de cultures rencontrés lors de voyages. Elle réalise des séries narratives adaptant sa technique à chacun de ces univers.De retour des Comores, elle imagine un bestiaire imprégné des couleurs et motifs de là-bas.

 

Pauline Ciocca (bijoux)

 

Émerveillée devant un gaswork, attentive au détail, à l’accident, aux faits ordinaires qui composent notre quotidien, Pauline Ciocca marche, extrait, collecte et interprète. Sa pratique spontanée et intuitive liée aux différentes techniques du métal, s’applique à la confection d’objets à petite échelle. Un bijou ? pas forcément.

 

David Tellier (coutellerie)

 

David Tellier a commencé l’art de la coutellerie en autodidacte.Il a ensuite travaillé pendant deux ans avec un coutelier professionnel qui lui enseigna les pratiques et lui transmit le savoir-faire de cet art sur la banlieue lilloise puis il se perfectionna dans une école de ferronnerie. Il vit à présent de cette passion qui l’anime depuis tout petit.Ayant rejoint La Briche depuis quelques mois, il y créé des couteaux originaux dont la particularité réside dans le travail de l’asymétrie.

 

Clément Diaz (mobilier) par Séries Limitées

 

La sensibilité première de Clément Diaz se tourne vers le métal. Cinq ans à explorer ses possibilités, le travailler, le maîtriser au sein de l’École Boulle. À l’issue de son DMA (Diplôme des Métiers d’Art), il effectue une année complémentaire en menuiserie, se donnant ainsi l’opportunité d’ouvrir des pistes, d’aborder de nouvelles techniques. Dans son travail, la ligne et la matière sont intrinsèquement liées pour toujours proposer des réponses rationnelles et fonctionnelles. Dès la conception, l’objet est envisagé en considérant la place qu’il prendra dans l’espace et le rapport visuel qu’entretiendra son utilisateur avec lui.

 

Alice Mabileau (bijoux & objets)

 

Doublement diplômée des Métiers d’Art: DMA Gravure à l’Ecole Estienne et DMA Métal à l’ENSAAMA Olivier-de-Serres. Son sujet de prédilection est l’univers entomologique, qu’elle explore par la mise en forme de fines tôles de laiton et par le biais de différents traitements de surface qui peuvent être un travail de texture, tel que le poli-miroir, comme un travail de couleur alors obtenu à l’aide de différentes patines.

 

Mathilde Salaün (bijoux)

 

Mathilde Salaün partage avec 11 artisans/créateurs l’atelier du Hangar à la Briche. Métalloconstructrice, son activité oscille entre design d’objets et décors pour le théâtre.Elle développe des projets aux échelles variées : de la structure en métal au costume, du bijou à la grande marionnette, du papier mâché à la soudure.

 

Lou Force (luminaire) par Séries Limitées

 

 

Membre du collectif l’Atelier du Garage, Lou Force travaille à Saint-Denis depuis sa sortie d’Oliviers de Serres. Diplômé en 2011, ses recherches étaient alors orientées autour du mobile et de la lumière. Son intérêt porte sur la question de la mise en oeuvre, du passage de l’idée à la forme. Lorsqu’il conçoit ses propres pièces, c’est la matière, plus encore que le dessin, qui indique le chemin à suivre, les opportunités, les possibilités et la découverte.

 

Fra-Joséphine (textile)

 

Fra-joséphine est un atelier individuel d’ennoblissement textile spécialisé dans la teinture végétale et l’impression au cadre.Les tissus sont teints et imprimés à la main avec des colorants naturels (végé-taux, animaux, minéraux) et tous les articles proposés dans la collection sont conçus et réalisés artisanalement, en exemplaires uniques et petites séries à partir de motifs exclusifs. Les matières : lin, coton, laine et soie, sont choisies pour leur qualité, auprès de tisseurs français. Une seule exception: la soie jaune de l’Isaan (nord-est thaïlandais), non industrielle, biologique, issue d’une tradition séricole ancestrale (élevage, filage, tissage) encore perpétuée grâce à l’association féminine Sawang Boran.

 

 

28db6ad443533525b8957b637ab63ac6:::::::